Garder le calendrier sous la main
Bien conserver ses justificatifs
Ouvrir un compte dédié à son activité kiné
Utiliser un logiciel de comptabilité automatisée
Savoir à qui s’adresser

Faire le choix d’être kiné libéral, c’est faire le choix de l’indépendance et de la liberté. Être son propre patron apporte beaucoup d’avantages, mais la réglementation autour de votre activité reste stricte. Pour ne pas que le rêve de liberté se transforme en cauchemar, voici 5 astuces pour gérer simplement votre comptabilité de kinésithérapeute libéral !

Astuce compta kiné

Garder le calendrier des déclarations sous la main

Chaque année, vous devez envoyer votre déclaration fiscale et sociale, sans oublier la date limite. En effet, un oubli ou un retard est très vite arrivé, et les sanctions de l’administration peuvent être lourdes. Pour éviter ces désagréments, gardez bien le calendrier de vos déclarations sous la main ! Concrètement pour les kinésithérapeutes libéraux :

– La liasse fiscale 2035, pour les professionnels au réel, est à envoyer avant début mai. 

– La 2042-C-PRO, annexe de votre déclaration de revenus personnels, est à remettre entre fin mai et début juin selon votre département.. À noter que pour une déclaration papier, la date butoir est antérieure à la déclaration en ligne.

– La DS PAMC, pour le calcul de vos cotisations sociales, est à envoyer avant début juin.

– La DAS2, déclaration annuelle des honoraires reversés, est à envoyer au plus tard en annexe de la 2035.

Bien conserver ses justificatifs

En cas de contrôle de votre comptabilité, il est impératif que vous puissiez justifier de toutes vos dépenses. Tous vos justificatifs, factures, tickets de caisse, ainsi que tous vos documents comptables doivent être conservés pendant 10 ans. En effet, bien que la loi exige de garder les justificatifs 6 ans et les documents comptables entre 2 et 3 ans, ce délai peut être porté à 10 ans en cas de suspicion de fraude. Par précaution, il est donc conseillé de garder l’ensemble des justificatifs 10 ans. Vous pouvez les garder au format papier et numériser les plus fragiles, notamment les tickets de caisse dont l’encre s’efface rapidement. Attention cependant : le format initial de la facture est le seul reconnu par l’administration. Ne jetez donc pas vos factures papier, même si vous les avez numérisées.

Ouvrir un compte bancaire dédié à son activité kiné

Pour simplifier l’ensemble de votre comptabilité, il est très fortement recommandé d’ouvrir un compte bancaire dédié à votre activité professionnelle. Un compte étiqueté “professionnel” n’est pas obligatoire, un simple compte courant peut très bien convenir si votre banque l’accepte (malheureusement, les banques ont tendance à pousser l’ouverture d’un compte professionnel, plus coûteux). Cela permettra de bien séparer vos transactions personnelles de celles de votre activité kiné. Avec un compte dédié, vous pourrez également vous servir d’un logiciel de comptabilité automatisée, comme nous allons le voir dans le point suivant.

Banque pro kiné

Utiliser un logiciel de comptabilité automatisée

L’astuce ultime pour gérer facilement sa comptabilité, c’est bien sûr d’utiliser un logiciel dédié, complet et intuitif, comme Indy (ex Georges). Avec ce type de logiciel, les transactions de votre compte bancaire sont automatiquement transformées en ligne comptable et classées dans les bonnes catégories de la déclaration 2035. En quelques étapes, vous pouvez ainsi produire toute votre liasse fiscale, sans risque d’oubli. Indy vous permet également de suivre votre activité en temps réel et vous rappelle toutes les dates butoirs. Il vous aide également à remplir la très compliquée DS PAMC !

Savoir à qui s’adresser

Enfin, en cas de souci, il est très important de savoir à qui s’adresser pour ne pas faire durer et empirer la situation. Vous avez fait une erreur sur l’une de vos déclarations ? Tant que la date butoir n’est pas passée, vous pouvez envoyer une déclaration rectificative. Pour d’autres soucis ou questions spécifiques, vos interlocuteurs sont :

– au sujet de votre déclaration d’impôt ou de vos impôts : votre service des impôts des entreprises (SIE) et votre AGA

– au sujet de votre DS PAMC ou de vos cotisations sociales : l’Urssaf 

– au sujet de vos informations personnelles ou celles de votre entreprise : votre CFE (Urssaf)- au sujet de votre activité professionnelle, de vos patients : votre CPAM

– au sujet des règles de votre profession de manière générale : le Conseil National de l’Ordre des Masseurs-kinésithérapeutes

Interlocuteurs kinés libéraux

Indy est dorénavant partenaire de Rempleo pour vous aider à automatiser votre comptabilité kiné ! Si vous avez des questions plus pointues sur vos démarches comptables et administratives, nous vous invitons à consulter le blog.

Catégories : La vie de kiné

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *